POSEZ VOTRE QUESTION

 
 

FORUM

  • plage de Ferrières

    Par Jourdan

    Je trouve que la plage de Ferrières est une vraie réussite. Pourtant je dois avouer que quand la mairie a dit qu'elle ferait ça, j'étais sceptique. C'est génial de voir des gens en ville avec la serviette sur l'épaule et qui se baignent. Avec les bodegas pour manger et boire, c'est au top. Mon père me disait qu'avant il y avait un plongeoir alors je vous fait cette suggestion.
    Merci

    Notre réponse

    Nous vous remercions pour votre message. En effet l’aménagement de la plage de Ferrières est une belle réussite et qui rencontre un grand succès. C’est un espace de vie de grande liberté, où tous les Martégaux se fréquentent dans le respect de chacun. 

    Prochainement, nous aménagerons un théâtre de verdure, un sentier de promenade et un lieu de restauration et d’animation. Nous gardons votre suggestion en tête car, vous le savez, notre ambition est toujours de faire avec l’ensemble de la population.

  • document Martigues

    Par FAURE

    Bonjour, j'ai lu sur le site un document intéressant sur les réalisations à Martigues. Est-ce que je peux le recevoir en version papier?
    Merci

    Notre réponse

    Bonjour monsieur Faure,

    Le bilan de mi-mandat est disponible en version papier en mairie, dans les mairies annexes et dans les structures municipales.

    Pour plus d’informations sur la mi-mandat, inscrivez-vous à notre newsletter sur : cestcapitale.com

  • C'est capitale

    Par Juliette B

    Bonjour, vous pouvez m'éclairer sur l'expression Martigues c'est capitale qu'on voit partout?

    Notre réponse

    Vous avez, depuis ces dernières semaines, pu découvrir des panneaux, des affiches, des messagess portant cette affirmation Martigues, c’est capital(e), correspondant à notre volonté d’évoquer, ensemble, la période de mi-mandat municipal. Il ne s’agit ni d’un slogan  de communication empreint d’autosatisfaction, ni d’une intention déguisée de se présenter en exemple indiscutable ! Non, ni nombrilisme triomphant à travers ce bilan des trois ans d’après-scrutin, ni prétention de donner des leçons à quiconque à partir de ce que nous avons réalisé. Il s’agit tout simplement de restituer aux électeurs ce qui, à notre sens, leur est dû, c’est-à-dire les résultats obtenus grâce à leur confiance afin de mieux envisager le futur de notre ville, avec eux, dans la concertation.

    Martigues, c’est capital(e) contient bien sûr un double sens. « Capital » prend le contre-pied de la pensée libérale, basé ici à Martigues, non pas sur l’obsession à amasser et brasser du capital, justement, mais posé sur la préoccupation de dépenses intelligentes, utiles, pour l’avenir et dans l’intérêt des Martégales et des Martégaux. La liste serait longue des réalisations qui en résultent, achevées ou en cours : salle omnisports, Espace Enfance famille, la plage de Ferrières, grands travaux d’aménagements. Ce qui est capital ici c’est de rendre accessibles tous les sports avec nos CIS à 10€ par an. Ce qui est capital ici c’est de privilégier les espaces de vie face à la spéculation. Sur les 71 km² de la commune, plus de la moitié sont dédiés aux espaces naturels et boisés. Ce qui est capital ici c’est de généraliser une restauration scolaire de qualité en privilégiant les produits BIO, les circuits courts, la lutte contre le gaspillage alimentaire, le vivre-ensemble…
    Martigues Capitale n’a rien d’égocentrique, mais propose seulement les perspectives d’une autre politique, d’un autre chemin vers demain, d’une autre manière de gérer les finances publiques, les dispositifs d’entraide sociale, l’environnement, le logement, le développement économique, etc. Pas un exemple à imposer mais un exemple pour inspirer ! À l’heure où la politique nationale semble obnubilée par les mutualisations, les regroupements, les gigantismes impersonnels et déshumanisés, nous pensons que notre politique locale qui a montré toute son efficacité, raisonnable, en concertation avec nos concitoyens, peut servir de modèle – ou plutôt de contre-modèle – à la Métropole, non comme une opposition bornée mais comme une alternative d’ouverture.
     

  • Corinne Lepage met en demeure l'État pour stopper le déploiement des compteurs Linky

    Par Marie et Marcel

    Le compteur Linky n'en finit plus de créer la polémique. Cette fois, Corinne Lepage a décidé de mettre en demeure l'État pour suspendre le déploiement de ces compteurs dits intelligents, selon des informations du Parisien. Pour rappel, ce dispositif équipe déjà quelque dix millions de foyers. Mais de nombreux collectifs de maires ou de citoyens s'inquiètent des effets sanitaires du compteur qui serait responsable, selon des témoignages d'usagers, de vertiges, de palpitations ou bien encore d'insomnie et d incendie .

    Notre réponse

    Madame, Monsieur,

    La ville de Martigues a voté à l'unanimité une motion relative au déploiement des compteurs Linky par Enedis lors de la séance du 23 mars 2018 du Conseil municipal.

    Vous pouvez en prendre connaissance sur le site internet de la ville, rubrique Vie municipale ou en suivant le lien ci-dessous :

    http://www.ville-martigues.fr/documents/Documents/1_Mairie/Comptes-rendus/2018/cra201803.pdf

     La motion figure en page 53 du document.

     Recevez, Monsieur, nos meilleures salutations.

 

Pour rester informé(e)

inscrivez-vous à la newsletter